Le système immunitaire, c’est quoi ?

franja-fina-f-s

Le système immunitaire regroupe l’ensemble des processus et des mécanismes de défense mis en oeuvre par notre organisme pour lutter contre l’attaque d’éléments étrangers. Il assure la garde de jour comme de nuit contre la maladie : il lutte contre les bactéries, il maintient les virus sous contrôle, tue les parasites et les cellules tumorales et ainsi, maintient notre organisme en bonne santé.
Le système immunitaire est donc considéré comme un des piliers centraux de note santé. Pourquoi les maladies apparaissent-elles alors ?

Le système immunitaire au centre du diagnostic

franja-fina-f-s

Le concept de santé va bien au delà de l’absence de symptômes ou de manifestations pathologiques. Il doit être compris comme un état d’équilibre entre plusieurs facteurs, déterminés non seulement par nos gènes, mais aussi par notre mode de vie et le milieu qui nous entoure. L’influence positive ou négative qu’exercent ces facteurs sur le système immunitaire peut conditionner son efficacité et par conséquent l’état de santé, en favorisant son équilibre ou au contraire en engendrant des maladies plus ou moins graves.

Activité physique

Environnement

Agents pathogènes

Alimentation

Génotype

Etat émotionnel

Une approche thérapeutique : la micro-immunothérapie

franja-fina-f-s

La manière d’aborder le patient ne peut donc pas être standardisée. Pour étudier l’état du système immunitaire du patient, le médecin devra réaliser des observations cliniques mais aussi une série d’analyses biologiques. Tenant compte de ces facteurs, il mettra ensuite en place un plan de traitement personnalisé et adapté.

C’est à ce niveau qu’intervient la micro-immunothérapie. En effet, la micro-immunothérapie possède un rôle important dans la stratégie de traitement car elle fournit au médecin un outil qui lui permet de travailler directement sur l’immunité du patient. Elle agit selon une séquence qui reproduit à l’identique la cascade de réactions du système immunitaire pour optimiser sa capacité de fonctionnement face à des perturbateurs internes et externes.

Il est cependant important de souligner que la micro-immunothérapie ne remplace pas le système immunitaire, pas plus qu’elle ne le bloque ou qu’elle ne le force : elle lui donne simplement des informations en douceur, pour lui montrer le chemin vers l’équilibre et donc la guérison.